MacNOMODO

Où on cause du Mac - A consommer sans modération

 
PortailPortailAccueilRechercherRechercherFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 iWork 9.0.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6454
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro Ubuntu - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: iWork 9.0.2   5/29/2009, 06:46


Deuxième mise à jour d’iWork 9 avec en particulier une correction d’un bugs de sauvegarde des documents. Inquiétant ! J’espère que les fichiers sauvegardés jusqu’ici ne risquent pas trop d’être pourris.

On trouve la mise à jour ici.

Commentaire d’apple :

Cette mise à jour améliore la fiabilité lors de l’enregistrement de certains documents iWork et lors de la présentation à plusieurs reprises au cours d’une même session Keynote.
Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs d’iWork '09.



_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5915
Age : 48
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/29/2009, 09:11


_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
papillon
Incrusté
Incrusté
avatar

Nombre de messages : 761
Planète : Gascogne ("malgré moi" en Alsace)
Matos : Tournesol G4 10.5.8 / iMac 27 pouces 10.13
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 06:40

Merci d’avoir pensé à moi, pour l’instant, pas de souci...
Pourvou qué ça doure

Adishatz
Revenir en haut Aller en bas
TG
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5526
Age : 54
Planète : Paradis n°2
Matos : MacBook Pro Unibody 2.54 late 2008 Mountain Lion • MacPlus • PIXMA iP4300 • Scanner Epson Photo 330
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 08:34

hr a écrit:
J’espère que les fichiers sauvegardés jusqu’ici ne risquent pas trop d’être pourris.
Ça m'étonnerait. Il y a quand même des tests qui sont faits et, bien évidemment, l'enregistrement des données fait partie de ces tests et une partie non négligeable.
Maintenant, on sait que les tests ne peuvent pas envisager toutes les circonstances et qu'il peut se présenter des situations d'erreur que les tests n'ont pas mises en évidence. Ces situations sont généralement des cas qui arrivent assez rarement. Maintenant, si une telle situation se présente et qu'on perd ses données, c'est chiant (surtout si on ne le sait pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.panoramio.com/user/616684
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6454
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro Ubuntu - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 08:52

C’est la phrase « Cette mise à jour améliore la fiabilité lors de l’enregistrement de certains documents iWork » qui m’inquiète.

TG a écrit:
si une telle situation se présente et qu'on perd ses données, c'est chiant (surtout si on ne le sait pas).
L’idée gênante est que des tas de fichiers d’appleworks convertis en pages et numbers et conservés sans être ouverts fréquemment, puissent dans six mois s’avérer illisibles. Le genre de choses très désagréable.

Des choses qui arrivent effectivement. Par exemple la 2.0v3 de Bento était bien pourrie et n’arrivait pas toujours à rouvrir ses BDD. J’ai dû plusieurs fois revenir à une version antérieure avec time machine et recommencer ce que j’avais fait entre temps. Ensuite la 2.0v4 est sortie et elle, elle a pu ouvrir sans difficulté les fichiers vérolés que j’avais tout de même sauvegardés.
Dans cet exemple précis je n’ai rien perdu à proprement parler mais tu imagines la pagaille entre les version de BDD anciennement nouvelles et nouvellement nouvelles, la quelle est la plus à jour, comment comparer le contenu sans pouvoir ouvrir les deux à la fois…

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
TG
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5526
Age : 54
Planète : Paradis n°2
Matos : MacBook Pro Unibody 2.54 late 2008 Mountain Lion • MacPlus • PIXMA iP4300 • Scanner Epson Photo 330
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 09:50

hr a écrit:
L’idée gênante est que des tas de fichiers d’appleworks convertis en pages et numbers et conservés sans être ouverts fréquemment, puissent dans six mois s’avérer illisibles
Si dans la période tu n'as pas changé de version de logicieux, les fichiers ne sont pas devenus illisibles : soit ils l'étaient dès l'enregistrement, soit un problème extérieur (erreur disque, virus, fausse manip...) les a pourris.

Ceci montre quand même ce qui attend nos données numériques : l'obsolescence matérielle et logicielle dont le rythme d'évolution va s'accélérant les met en danger alors même qu'elles restent parfaitement intègres. Alors que nous avons mis en place des moyens pour ne pas les perdre, nous nous retrouvons d'évolution en évolution dans la situation de les avoir perdues alors qu'elles sont bien là et dans l'état d'origine. Si on compare avec les données d'autrefois, papier, photos, etc., même altérées, jaunies, défraîchies, on pouvait les relire.

Nous avons une problématique de ce genre au boulot. Tout le monde parle d'archivage informatique sans tenir compte de ce que signifient archivage et informatique. Je ne vais pas dérouler ici la logique mais j'ai résumé la situation dans une formule simple : « l'archivage informatique, ça n'existe pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.panoramio.com/user/616684
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6454
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro Ubuntu - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 10:56

TG a écrit:
Si dans la période tu n'as pas changé de version de logicieux, les fichiers ne sont pas devenus illisibles : soit ils l'étaient dès l'enregistrement
Ben oui, bien sûr, je disais que, les croyant bons à l’enregistrement lors de leur conversion et ne les ouvrant pas pendant longtemps, je découvre le jour où je tente de les ouvrir qu’ils avaient été mal enregistrés;;;;;;;;;; (ça y est, la touche ; qui s’est encore décrochée et coincée !).

TG a écrit:
soit un problème extérieur (erreur disque, virus, fausse manip...) les a pourris.
Éventuellement mais c’est plutôt la phrase concernant la fiabilité des enregistrements qui me faisait craindre un mauvais gag. Il faudrait en fait que prenne le temps d’ouvrir tous les fichiers pour vérifier.

TG a écrit:
Si on compare avec les données d'autrefois, papier, photos, etc., même altérées, jaunies, défraîchies, on pouvait les relire.
Le papier reste le plus fiable s’il n’est pas acide comme le papier industriel du XIXe.

TG a écrit:
« l'archivage informatique, ça n'existe pas ! »
Effectivement. Pour les entreprises c’est un problème à moyen terme, mais pour l’humanité c’est plus difficile. Pour le support on peut gagner du temps par exemple avec des CD/DVD en verre qu’on utilise aux archives nationales (aucun polymère n’est stable dans le temps), on peut faire fabriquer à prix d’or des lecteurs capables de lire ces supports dans un siècle pour en faire des sorties papier si le type de données peut être consulté sous cette forme, avoir des interfaces sur quelques ordinateurs futurs qui puissent utiliser ces lecteurs. On peut aussi limiter le nombre de formats archivés et maintenir des logiciels spécialisés permettant de les exploiter.

Tout ça a un coût important et on peut tenir de cette façon un siècle, deux peut-être, mais après ? On peut imaginer qu’une partie soit régulièrement convertis dans d’autres formats qui les rendent exploitables. Cher, long, difficile mais indispensable. Est-ce que cette évidence sera évidente pour les pouvoirs publics à venir ?

Tout ce qui coûte de l’argent, du travail, des compétences en permanence pour exister peut disparaître. Imaginez que la France soit soudain dirigée par un bande de béotiens incultes qui considèrent que les archives ne sont pas rentables et ne servent qu’à des amusements de lettrés…

Des archives papier au moins on peut en planquer une petite partie dans des tas de coins pas trop humides à l’abri du pilon des barbares prétendument modernes. Des CD qui se décomposent et que personne ne pourra plus lire dans 50 ans parce qu’on n’a rien fait pour ça, ce sera aussi efficace que l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Peacemaker
Enkysté
Enkysté
avatar

Nombre de messages : 1397
Age : 50
Planète : Mars
Matos : MacBookPro 15' (2011), iPad4, Wacom Pen&Touch
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 12:57

hr a écrit:
Des CD qui se décomposent et que personne ne pourra plus lire dans 50 ans parce qu’on n’a rien fait pour ça, ce sera aussi efficace que l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie.

Proverbe de dans 50 ans: "Un vieux qui meurt c'est comme un DVD d'il y a 50 ans..."

_______________
...
Jusqu' où les chauves se lavent-ils le visage ?
Revenir en haut Aller en bas
http://oriot.net
TG
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5526
Age : 54
Planète : Paradis n°2
Matos : MacBook Pro Unibody 2.54 late 2008 Mountain Lion • MacPlus • PIXMA iP4300 • Scanner Epson Photo 330
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 19:02

hr a écrit:
Des archives papier au moins on peut en planquer une petite partie dans des tas de coins pas trop humides à l’abri du pilon des barbares prétendument modernes. Des CD qui se décomposent et que personne ne pourra plus lire dans 50 ans parce qu’on n’a rien fait pour ça, ce sera aussi efficace que l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie.
Ce qu'il faut bien comprendre, en effet, c'est qu'avec le support papier (ou la pierre gravée, la micro-fiche, etc.), on a à la fois les données, le support et... le logiciel. Toutes choses qui sont séparées dans le cas informatique.

Si on fait abstraction du support qui ne représente pas, en réalité, le cœur du problème ; si on fait abstraction des données, puisque c'est justement l'objet de l'archivage, la vrai problème réside dans le logiciel.

Il faut, si on veut parler d'archivage, extraire les données des logiciels actuels pour les traduire dans un format pérenne apte à conserver ce qui est nécessaire. Pour un roman, par exemple, le format texte peut suffire. Mais il arrive que la mise en page du texte fasse partie de l'œuvre. Un format graphique simple peut peut-être convenir. Etc.
Du coup, en changeant ainsi de format de fichier, on ne peut plus parler d'archivage informatique mais d'archivage numérique. C'est pour ça que je dis que l'archivage informatique n'existe pas : si c'est informatique, ce n'est pas de l'archivage ; si c'est de l'archivage, ce n'est plus informatique. Et ce n'est pas une nuance.

A confondre enregistrement, sauvegarde et archivage, on risque de perdre gros. C'est le processus qui fait la différence, pas les moyens mis en œuvre.

Un autre problème essentiel : les bibliothèques ne sont pas remplies de tout ce qui est écrit à travers le monde. Archiver, ça commence par sélectionner ce qu'on garde et ce qu'on jette.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.panoramio.com/user/616684
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6454
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro Ubuntu - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   5/30/2009, 19:23

TG a écrit:
Un autre problème essentiel : les bibliothèques ne sont pas remplies de tout ce qui est écrit à travers le monde. Archiver, ça commence par sélectionner ce qu'on garde et ce qu'on jette.
Il y a des règles établies qui ne sont pas idiotes. On conserve normalement tout sauf ce qui ne sert vraiment à rien, et encore. Disons qu’on conserve presque tout ce qui peut l’être à court terme et après un certain temps variable selon les types de données, on conserve tout ce qui peut servir à la connaissance en général. On garde ce qui a un intérêt pour les historiens et les chercheurs, même amateurs, par exemple les passionnés de généalogie qui constituent le gros de la troupe des amateurs qui hantent les archives.

On interdit la consultation de certaines données récentes pour ne pas nuire à la vie privée des personnes mais il y a des passe-droits, des pistons et surtout des vols, des trafics lucratifs et des destructions en douce de ce qui peut être compromettant… Tout ça rend la numérisation très importante : là aussi il est essentiel de faire des sauvegardes ! Mais les sauvegardes aussi peuvent être perdues ou détruites quand des intérêts douteux sont en jeu.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: iWork 9.0.2   

Revenir en haut Aller en bas
 
iWork 9.0.2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MacNOMODO :: I n f o s :: Annonces, sorties & mises à jour-
Sauter vers: