MacNOMODO

Où on cause du Mac - A consommer sans modération

 
PortailPortailAccueilRechercherRechercherFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 LA DÉBÂCLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: LA DÉBÂCLE   4/16/2017, 03:13

Du rififi sur la banquise, Canonical abandonne Unity et Mir. La fin de Ubuntu ? Pas encore mais le début de la fin, vraisemblablement.

http://linuxfr.org/news/ubuntu-abandonne-unity-mir-et-le-mobile

Canonical a couru après le mirage du mobile et des tablettes pour finalement être rattrapé par réalité : entre Android et iOS, personne n'en avait rien à foutre de leur os de pingouins sur un téléphone.

Du coup, c'est toute la stratégie de Canonical qui est bouleversée, l'entreprise va se consacrer dorénavant sur le Cloud et les serveurs, le bureau devenant secondaire. Ubuntu va (re-)basculer sur Gnome et son nouveau moteur d'affichage Wayland. Du gros travail en perspective car les rivaux n'ont attendu personne depuis quatre ans. Par ailleurs, les premières charrettes d'employés sont déjà parties vers pôle emploi.

En attendant, on se balance des noms d'oiseaux. Chez Red Hat, Debian, Fedora et consorts, on se marre à s'en arracher les nageoires, alors que Mark Shuttlerworth traite les militants du "Libre" d'anti-sociaux aimant détruire tout ce qui est populaire. Il faut dire qu'avec Unity et Mir, il avait crânement tourné le dos à la communauté, comparant ses détracteurs aux membres du Tea Party US. Voilà donc le retour de glaçons.

Proverbe de pingouin : quand on prétend avoir raison contre tout le monde ou presque, il n'est jamais de très bon thon (!) de se planter.

Les adeptes d'Unity — oui, il y en avait — ont déjà lancé un fork d'Unity 8. Comme on dit : deux pingouins, trois forks.  gna gna gna

Cela signe en tout cas l'échec du GNU/Linux grand public. Google m'a tuer.

HR va devoir changer d'iceberg. Pirate

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
TG
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5494
Age : 53
Planète : Paradis n°2
Matos : MacBook Pro Unibody 2.54 late 2008 Mountain Lion • MacPlus • PIXMA iP4300 • Scanner Epson Photo 330
Date d'inscription : 12/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/16/2017, 20:47

Bah oui.
Perso, j'utilise pas. Des fois, pour voir. Ou pour rattraper le contenu d'un disque qui fait des manières. Bref.
Je ne suis pas un connaisseur avisé.
C'est dommage. Un OS "libre", c'est une bonne idée. Mais, forcément, la liberté, ça a un prix. Et les autres prennent le large...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.panoramio.com/user/616684
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/17/2017, 12:29

Doubleyou a écrit:
HR va devoir changer d'iceberg. Pirate

Oh non, je ne suis pas du tout prêt à changer de distribution Linux sur mes machines à cause de ce verre d’eau où s’est levé une forte tempête bien visible si on se munit d’une forte loupe ! MDR

La description apocalyptique que tu nous fais est juste un tout petit peu disproportionnée… On n’en est pas là du tout, heureusement. La réalité est beaucoup plus nuancée dans un contexte un peu plus complexe que ça. Devant un récit aussi déjanté de l’affaire, on ne se douterait pas qu’à part l’abandon des téléphones et tablettes pour Ubuntu qui n’étaient qu’à l’état de projet, il n’y a pas grand-chose de changé. Et pourtant…

Tu sembles te fier à l’article que tu cites sur linuxfr.org. Or il comporte beaucoup de vieilles erreurs et de méconnaissances qui traînent chez beaucoup de linuxiens purs et durs à propos d’Ubuntu qu’ils regardent avec condescendance et surtout de très loin parce que c’est « grand publique ». pouah !

On note tout de suite la confusion entre Ubuntu et son bureau par défaut qui est Unity. En réalité, Ubuntu sur PC c’est beaucoup de bureaux différents et Unity n’est pas LE bureau d’Ubuntu mais seulement celui qui était le bureau par défaut d’Ubuntu. Grosse nuance.

J’ai essayé de faire court pour ne pas être trop barbant mais ce n’est pas trop possible si on essaye d’être un peu exact. Essayons malgré tout !
Voilà les faits nettoyés de toute polémique, interpolation, interprétation tendancieuse et autres billevesées :

● Abandon du développement d’une version « convergente » d’Ubuntu. La convergence c’était un seul binaire pour le bureau et des binaires uniques pour les applis, qu’on soit sur PC de bureau, tablette ou téléphone. On oublie puisque les industriels n’ont pas suivi pour fabriquer un téléphone ou une tablette Ubuntu et Unity 8 sur PC seul n’a aucun d’intérêt.

● Corollaire, le serveur graphique Mir est aussi abandonné puisqu’il avait été développé uniquement pour Unity 8 et parce que Wayland, le serveur graphique développé ailleurs, n’était pas du tout adapté à la convergence. Mir n’étant plus nécessaire, Wayland sera donc adopté dès qu’il sera pleinement fonctionnel comme il était déjà prévu dans les variantes non Unity d’Ubuntu.

● Unity 7 n’est plus le bureau par défaut pour Ubuntu mais il n’est pas abandonné. Il ne sera plus développé mais par contre maintenu par une petite équipe d’Ubuntu pour en assurer la compatibilité avec les évolutions d’Ubuntu. Il n’est pas près de disparaître puisqu’il restera installable comme variante au minimum jusqu’en 2018 + 5 ans = 2023 ! Après on verra.
Unity 7 devient donc une nouvelle variante officielle d’Ubuntu à côté de Xubuntu, Lubuntu, Kubuntu, Ubuntu Gnome, Ubuntu Mate, Ubuntu Budgie, sans oublier Ubuntu Kylin qui est développé par et pour les Chinois. Et j’en oublie peut-être.

● Le bureau par défaut de la variante appelée Ubuntu tout court, sans précision, sera Gnome Shell qui ne sera pas forké par Ubuntu et les adaptations seront minimum au point de ne pas sortir d’une version générique de Gnome Shell. Par contre Canonical participera au développement de Gnome Shell sans chercher à en orienter l’évolution.

En résumé, ça changera pour ceux qui veulent et ça ne changera pas pour ceux qui ne veulent pas, moi par exemple… Cool 

Dans tous les cas, ce n’est pas tout à fait l’idée que je me fais d’une « débâcle »…

Bref, oublions cette quatre-vingt-douzième annonce de la fin imminente et définitive d’Ubuntu et attendons que les délires, les rancœurs et souvent la mauvaise foi se calment sur certains forums et sites (pas tous, loin de là mais les autres sont moins bruyants). D’ailleurs on a déjà vu des gens plancher avec un certain succès pour créer des extensions et des thèmes de façon à transformer l’ergonomie de Gnome Shell et la rendre semblable à celle Unity 7 ! La vie continue.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/18/2017, 06:03

J'ai cité cet article mais ce n'est pas ma seule source, loin de là. J'ai fait un gros résumé de tout ce que j'ai lu sur l'affaire.

Quand même. Entre une entreprise (Canonical 1.0) qui pousse tout un système (Ubuntu+Unity8) et une entreprise (Canonical 2.0) qui gère les interfaces en souffrance (Gnome), il y a un gros écart. L'implication n'est du tout la même. Canonical était une locomotive et là elle lâche les wagons en route.

Dire qu'Unity n'était pas LE bureau de Ubuntu, c'est quand même un peu gros tant Shuttleworth a poussé à son adoption.

L'intégration de Weyland n'ira pas sans problèmes. Elle était restée à l'état de chantier chez Ubuntu. Quant au maintien d'Unity, il est peut-être assuré pour quelques années mais en informatique, et surtout chez les pingouins, quand on n'avance plus on disparaît très vite des radars.

Oui, le fractionnement des distributions assure un avenir. D'où qu'on vienne, il y aura toujours une variante à faire tourner sur son PC, mais la qualité est loin d'être uniforme. Ubuntu rentre dans le rang mais Fedora et Debian n'ont attendu personne.

Rappelons tout de même qu'il y a sans doute plus d'utilisateurs d'Apple Watch que de PC GNU/Linux Ubuntu en circulation.

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/18/2017, 10:51

Doubleyou a écrit:
Dire qu'Unity n'était pas LE bureau de Ubuntu, c'est quand même un peu gros tant Shuttleworth a poussé à son adoption.

Je ne comprends pas trop comment tu vois les choses, c’était le bureau par défaut, il fallait bien qu’il y en ait un… Si c’est ça pousser à l’adoption alors maintenant ce sera Gnome Shell qui sera poussé à l’adoption ? Vu comme ça oui, on peut dire ça si on veut.

Tu remarqueras tout de même que la page de téléchargement d’Ubuntu.com a une rubrique « flavours » qui envoie sur une page où on trouve toutes les variantes officielles https://www.ubuntu.com/download/ubuntu-flavours

Disons les choses autrement, du point de vue du marché et donc sous un angle plus cynique.

● Ce qui s’appelle Ubuntu, aujourd’hui, c’est la base sur laquelle tous les produits de Canonical sont construits. Cette base est la seule chose qui a de l’importance pour Canonical parce que c’est ce qui génère de l’argent et permet aux investisseurs de voir Canonical comme une entreprise enfin devenue rentable et, qui plus est, a liquidé tout ce qui ne rapporte rien.

● Unity 8 et son moteur Mir auraient dû être un produit mais ça n’a pas fonctionné donc on n’en parle plus ce qui appuie encore l’image de l’entreprise qui se recentre sur son business et s’assure une certaine pérennité qui ne semblait pas du tout évidente jusqu’ici. L’image de joyeux geeks qui refaisaient le monde du PC et du mobile sur un coin de table et s’essayaient accessoirement à des produits industriels, disparaît dans l’esprit des clients potentiels.

● Continuer en 2017 à associer Ubuntu au Bureau Ubuntu sur PC est non seulement une erreur en soi mais Canonical essaye de l’évacuer au plus vite. Ubuntu c’est l’OS qui sert à faire tourner un cloud, un robot, une bagnole autonome, un réseau d’entreprise, une machine et même, rendez-vous compte, un PC dans un bureau. On le voit clairement sur leur site où le bureau pour PC n’est plus du tout ce qui est mis en avant, ce n’est qu’un des produits dans la liste. Il reste par ailleurs indispensable comme conteneur pour les outils de gestion des produits mais dans cette optique, peu importe que la partie visible du bureau soit spécifique. Ne plus créer son propre bureau mais utiliser Gnome (gnome = redhat = industrie reconnue) contribue encore à renforcer cette image.

● À l’inverse, ne pas sabrer Unity mais continuer à maintenir Unity 7 évite une rupture pour les utilisateurs qui sont satisfaits de travailler dans cet environnement-là. Encore un aspect qui peut être interprété positivement pour l’attitude de Canonical qui cherche par tous les moyens à faire sérieux, industriel, pérène, fiable et toute cette sorte de salades.

Enervé et moi et moi et moi ? Moi, je deviens quoi là-dedans ? Moi je m’en fous un peu de l’évolution de Canonical, j’ai toujours pendant encore au moins 6 ans un bureau qui me convient parfaitement. Pour moi cette affaire c’est beaucoup de bruit pour rien.

Doubleyou a écrit:
Quant au maintien d'Unity, il est peut-être assuré pour quelques années mais en informatique, et surtout chez les pingouins, quand on n'avance plus on disparaît très vite des radars.

Unity existe depuis 2011 et a mûri, il est devenu très fiable mais finalement il a très peu évolué. Il est à peu de choses prêt à l’état de maintenance depuis 2012 mais n’a pas pris une ride.
D’une part il permet d’être utilisé facilement par un complet débutant mais peut aussi devenir une machine infernale aux petits oignons quand un taré dans mon genre en fait un outil sur mesure. Le Fada
Et ce sans rien ajouter mais en exploitant les fonctionnalités d’origine.
Je n’ai aucune raison de changer de bureau (sauf coup de foudre subit et très improbable) avant d’y être peut-être obligé d’ici 2023 !

Un bureau qui est bien fichu ne change pas trop, ça me semble général. Regarde le bureau du mac, à part quelques broutilles, il n’a pas fondamentalement changé depuis combien de temps ? Windows je n’en sais trop rien mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait grand chose de vraiment neuf.

Doubleyou a écrit:
Rappelons tout de même qu'il y a sans doute plus d'utilisateurs d'Apple Watch que de PC GNU/Linux Ubuntu en circulation.

Sûrement, enfin peut-être, mais quelle importance pour un utilisateur ? De toute façon, le point de départ de ce fil était que l’OS d’Ubuntu allait disparaître ce qui est bien loin d’être le cas. Le sujet n’était pas les parts de marché d’Ubuntu dont je n’ai pas plus à faire que celles du Mac dans les années 2000.

Apple ce n’est plus que très partiellement des machines de bureau face à tous les bidules divers et on a prédit la disparition des Macs régulièrement. Ben non, ils sont toujours là.

Et maintenant non seulement Ubuntu aussi vit de tout le reste qui marche bien mais en plus le bureau ne lui coûte pratiquement plus rien ! Pas de matériel à développer et Red Hat paye le développement du bureau Gnome. Cool Moqueur

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/18/2017, 20:14

Je ne pense pas du tout que Ubuntu va disparaître, c'était un peu une "joke" pour l'entame.

Je pense que c'est la fin de Ubuntu en tant que leader de la banquise. D'ailleurs, ce que tu décris peu se résumer à stagnation et suivisme.

Encore une couche : https://linuxfr.org/news/sortie-d-ubuntu-17-04-zesty-zapus-la-croisee-des-chemins

(les commentaires sont édifiants)

D'une manière générale, il semble que GNU/Linux intéresse de moins en moins de monde au niveau du développement. Ce n'est pas moi qui l'invente, ce sont justement les développeurs qui se plaignent que la relève n'est pas bien assurée par la jeune génération, plus intéressée par les app mobiles (Android et iOS) que par les problématiques des systèmes d'exploitation.

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/18/2017, 22:21

Doubleyou a écrit:
Encore une couche : https://linuxfr.org/news/sortie-d-ubuntu-17-04-zesty-zapus-la-croisee-des-chemins
(les commentaires sont édifiants)

Toujours les mêmes confusions dont Mir qui voulait prendre la place de Wayland… Et alors Ubuntu qui prend beaucoup et ne donne pas grand chose à la communauté, là chapeau ! On aura tout entendu. Bref, des commentaires, quoi, avec chacun qui voit midi à sa porte. Sur pratiquement tous les sites je dévie chaque fois que j’aperçois le mot Commentaires.

L’article lui-même n’est pas mauvais par contre malgré quelques détails, des interprétations discutables et une vision globale un peu trop desktopo-centrée qui biaise le tableau mais on sent qu’ils se sont un peu plus documenté depuis l’autre article, sur Unity 7 et Compiz en particulier.

De toute façon tout va encore bouger dans tous les sens dans les prochains jours et les prévisions péremptoires seront d’une obsolescence que personne n’aura le temps de programmer…

Doubleyou a écrit:
D'une manière générale, il semble que GNU/Linux intéresse de moins en moins de monde au niveau du développement. Ce n'est pas moi qui l'invente, ce sont justement les développeurs qui se plaignent que la relève n'est pas bien assurée par la jeune génération, plus intéressée par les app mobiles (Android et iOS) que par les problématiques des systèmes d'exploitation.

Ça, j’ai l’impression que c’est assez général, toutes plates-formes confondues. Les ordinateurs c’est pour les vieux, on ne va pas se mettre à développer pour ces machins.
Pour les ordinateurs je trouve qu’on ne voit pas venir grand chose de bien neuf où qu’on regarde.

À propos de :
Doubleyou a écrit:
L'intégration de Weyland n'ira pas sans problèmes.
je viens de lire que, tant que Wayland ne sera pas en béton armé, les sessions pourront, au choix, s’ouvrir en X à l’ancienne ou en Wayland. La témérité échevelée n’est pas à l’ordre du jour…
Il est de toute façon plus que probable qu’il y aura des cartes graphiques et des applis qui couacqueront avec Wayland dans les débuts.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/18/2017, 22:46

hr a écrit:
Et alors Ubuntu qui prend beaucoup et ne donne pas grand chose à la communauté, là chapeau ! On aura tout entendu

C'est un reproche qui ne date pas d'hier. Depuis longtemps la contribution de Canonical à travers Ubuntu a fait l'objet de critiques très virulentes. Outre un mépris de fait, sinon affiché, du monde "Libre", on ne peut pas dire qu'ils se soient faits remarquer par leur participation aux projets qu'ils intègrent.

Un article d'il y a plus de six ans signalait déjà cet écueil :

https://philippe.scoffoni.net/mark-shuttleworth-repond-aux-critiques-sur-la-contribution-de-canonical-aux-logiciels-libres/

La situation n'a pas évolué dans le mieux entre Shuttleworth et le reste du monde depuis. Bien au contraire.


hr a écrit:
Sur pratiquement tous les sites je dévie chaque fois que j’aperçois le mot Commentaires.

Cela dépend. C'est souvent là qu'on apprend les choses concrètes : ce qui marche, ce qui ne marche pas, en situation réelle et pas sur le papier écran.

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/19/2017, 00:01

Doubleyou a écrit:

C'est un reproche qui ne date pas d'hier. Depuis longtemps la contribution de Canonical à travers Ubuntu a fait l'objet de critiques très virulentes. Outre un mépris de fait, sinon affiché, du monde "Libre", on ne peut pas dire qu'ils se soient faits remarquer par leur participation aux projets qu'ils intègrent.

Un article d'il y a plus de six ans signalait déjà cet écueil :

https://philippe.scoffoni.net/mark-shuttleworth-repond-aux-critiques-sur-la-contribution-de-canonical-aux-logiciels-libres/

La situation n'a pas évolué dans le mieux entre Shuttleworth et le reste du monde depuis. Bien au contraire.

Je trouve ça ahurissant… Ils ont tout de même gonflés de sortir un argument d’une pareille mauvaise foi.
Ubuntu n’a pas fait du code proprio à partir de ce qu’il a pris ailleurs dans le libre et tout ce qui a été construit à partir de là est à la disposition de tout le monde qui ne s’en est pas privé. C’est le principe même du logiciel libre. Qu’est-ce qu’Ubuntu aurait dû faire de plus ? Ajouter un emballage cadeau ?

Ubuntu brut, sans le bureau, est une base qui a été utilisée par plein de monde, dont ceux qui ont développé Gnome Shell sur Ubuntu. Et ça n’a pas scandalisé les gens d’Ubuntu, au contraire il les soutiennent.
Au moins à l’avenir les frustrés arrêteront de sortir ces stupidités puisqu’Ubuntu ne développera plus de bureau du tout…
Mais bon, les gens sont comme ça. Je me répète mais c’est l’éternel poison, chacun voit midi à sa porte.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/19/2017, 00:30

Bah! C'est 50/50. Comme bien souvent.

Shuttleworth a pas mal profité du travail des autres. C'est un fait, même si ce n'est en rien un problème au niveau de l'étique. En échange, il proposait de "démocratiser" GNU/Linux. Tout le monde n'y a pas trouvé son compte. C'est comme sur Mac, beaucoup pensent qu'on était mieux à l'époque du PPC à 5% d'utilisateurs (pas moi, je suis de la génération Intel Moqueur ). Alors quand en plus il a développé Unity et commencé à pactiser avec le diable aka "le monde proprio"… outch !

Il n'a pas entièrement tort quand il dit qu'il y a une détestation pour ce qui est "populaire" dans la communauté "Libre". M'enfin, les traiter de Tea Party… ça n'a pas arrangé les choses non plus. MDR

Alors, Ubuntu n'a pas tenu la promesse de démocratiser le GNU/Linux. Linux a échoué sur le bureau, comme l'avait déjà signalé De Icaza l'autre année. Mais enfin, c'est plus à cause des circonstances que des qualités intrinsèques de Ubuntu, même à la sauce Canonical. Le fait est que le bureau recule partout (sauf sur Mac où il se porte bien aux dernières nouvelles).

Comme tu le dis plus haut, Ubuntu a été une très bonne chose pour beaucoup d'utilisateurs GNU/Linux. Elle les a sorti du tropique "geek" dans lequel ils étaient enfermés et où beaucoup voudraient les reconduire. Il faudra aussi un jour évaluer l'influence idéologique du projet de Shuttleworth sur les autres distributions GNU/Linux. Elle n'est pas mince à mon avis.

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/19/2017, 13:35

Doubleyou a écrit:
Alors quand en plus il a développé Unity et commencé à pactiser avec le diable aka "le monde proprio"… outch !

Tu parles d’Amazon, je suppose. Ça c’était une énorme bévue, c’est clair, malgré les précautions concernant l’anonymisation. Il n’y avait aucune raison d’activer cet « espionnage » à partir de toutes les recherches faites sur la machine. Une connerie qui a été corrigée rapidement. Ça existe toujours mais il faut volontairement l’activer et j’imagine que personne ne fait ça.
C’était un moyen idiot de trouver des sous pour le développement du bureau. Sortir du carré de mouchoir du bureau pour développer par ailleurs des produits vendables a été une bien meilleure idée et beaucoup plus efficace ! MDR

Doubleyou a écrit:
Il n'a pas entièrement tort quand il dit qu'il y a une détestation pour ce qui est "populaire" dans la communauté "Libre".

L’auto-enfermement des geeks dans leur tour d’ivoire. Un grand classique, hélas. L’ego qui se prétend moral, ça me plaît toujours beaucoup. Linus Torvalds aussi a un ego gigantesque mais il sort sa hache de viking quand on lui parle de l’éthique du logiciel libre. Pour lui c’est une méthode qui a un intérêt pratique, un point c’est tout. D’ailleurs il travaille régulièrement sur des logiciels propriétaires et celui qui vient le critiquer pour ça a intérêt à ne pas oublier son casque…

Doubleyou a écrit:
M'enfin, les traiter de Tea Party… ça n'a pas arrangé les choses non plus. MDR

Ah ben il a aussi droit de péter les plombs parfois… Les gens en face n’étaient pas vraiment aimables non plus, il faut bien le dire.
Mais tout ça était tout de même bien délicat et fleuri par comparaison au ton de certains échanges polémiques célèbres de Torvalds. Blème

Doubleyou a écrit:
Le fait est que le bureau recule partout (sauf sur Mac où il se porte bien aux dernières nouvelles).

Parenthèse, je remarque qu’on ne peut plus voir un film ou une série où on voit un ordinateur portable sans qu’il y ait une belle pomme à l’arrière de l’écran.

Doubleyou a écrit:
Il faudra aussi un jour évaluer l'influence idéologique du projet de Shuttleworth sur les autres distributions GNU/Linux. Elle n'est pas mince à mon avis.

Ah ben déjà on voit que presque tout le monde se met à s’échiner à faire des distributions simples à installer par le premier venu et prétend faire beaucoup mieux qu’Unity pour la facilité d’utilisation. Même Debian joue cette carte-là. Ce n’est pas rien comme changement de mentalité et Ubuntu y a sans doute bien contribué.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/20/2017, 17:43

hr a écrit:
Ah ben il a aussi droit de péter les plombs parfois… Les gens en face n’étaient pas vraiment aimables non plus, il faut bien le dire.
Mais tout ça était tout de même bien délicat et fleuri par comparaison au ton de certains échanges polémiques célèbres de Torvalds.

Délicat et fleuri, à voir…

Il les a carrément traités de fascistes. Ce nid de "libéraux" (de gauchistes on dirait chez nous) n'a vraiment pas apprécié. Torvald est plus brute de décoffrage, il te traite de con. Ça passe mieux. C'est plus neutre. Et puis, Linus Torvald qui t'engueule, chez les pingouins c'est comme s'il t'avait serré la nageoire.

"Open Source Tea Party" c'est infamant. Il en a d'ailleurs rajouté une couche en présentant des excuses au vrai Tea Party.  Moqueur

Mais il y a eu ça aussi : https://micahflee.com/2013/11/canonical-shouldnt-abuse-trademark-law-to-silence-critics-of-its-privacy-decisions/

https://arstechnica.com/information-technology/2013/11/canonical-abused-trademark-law-to-target-a-site-critical-of-ubuntu-privacy/

Après, les excuses sur le thème "c'est le nouveau stagiaire"… Suspect

Tout cela a fait beaucoup moins rire. Désaprobateur

hr a écrit:
Ah ben déjà on voit que presque tout le monde se met à s’échiner à faire des distributions simples à installer par le premier venu et prétend faire beaucoup mieux qu’Unity pour la facilité d’utilisation. Même Debian joue cette carte-là. Ce n’est pas rien comme changement de mentalité et Ubuntu y a sans doute bien contribué.

Ce n'est pas une contribution au code mais elle devra compter pour l'histoire. Rien que pour cela, le projet de Shuttleworth mérite un meilleur traitement qu'il n'en a reçu chez les "libristes".

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/21/2017, 17:33

Doubleyou a écrit:
Torvald est plus brute de décoffrage, il te traite de con. Ça passe mieux. C'est plus neutre. Et puis, Linus Torvald qui t'engueule, chez les pingouins c'est comme s'il t'avait serré la nageoire.

Humpf gmouarf gnumglp…
On lui a tout de même fait quelques remarques à propos d’une réponse (parmi bien d’autres de la même délicatesse) dans laquelle il expliquait qu’il était regrettable qu’il ne soit pas possible d’appliquer l’avortement rétroactif parce qu’il serait pertinent de l’appliquer à son interlocuteur.

Doubleyou a écrit:
"Open Source Tea Party" c'est infamant. Il en a d'ailleurs rajouté une couche en présentant des excuses au vrai Tea Party.  Moqueur

De toute façon, répondre à la polémique par la polémique ne permet jamais de rabrouer un con hargneux et en plus inévitablement pousse à suivre ses nerfs et à tomber dans les mêmes travers.
Shuttleworth n’est pas un homme parfait pour qui j’ai une admiration béate mais je lui trouve parfois des excuses, à lui comme à tout le monde, de péter les plomb quand il a affaire à des gens qui sont eux-mêmes complètement diffamants dans leurs propos. Mais ce n’était tout de même pas la meilleure réaction, évidemment.

Il faut entendre ce que racontent certains fanatiques du logiciel libre dès qu’ils rencontrent une idée qui dévie un tant soit peu de ce qu’ils aiment, adorent, révèrent, idolâtrent alors qu’il ne s’agit que de leur propre interprétation douteuse de principes de développements, de gestion de projets et de types de licences : il se transforment immédiatement en troll décérébré et hurlant comme s’ils avaient affaire au dernier des criminels. Toutes les sortes de fanatiques se valent.
Corbeille
Pour ce que j’ai lu, c’était bien à eux qu’il s’adressait, pas à ceux qui sont en désaccord mais conservent néanmoins l’intégrité de leurs neurones en émettant des critiques, dont certaines étaient tout à fait justifiée à mon avis. D’ailleurs il en a souvent tenu compte, comme pour les idioties avec Amazon, mais il y a eu bien d’autres choses.

Doubleyou a écrit:
Mais il y a eu ça aussi : https://micahflee.com/2013/11/canonical-shouldnt-abuse-trademark-law-to-silence-critics-of-its-privacy-decisions/
https://arstechnica.com/information-technology/2013/11/canonical-abused-trademark-law-to-target-a-site-critical-of-ubuntu-privacy/
Après, les excuses sur le thème "c'est le nouveau stagiaire"… Suspect

Ça ce n’est pas très malin, effectivement, même si l’utilisation du logo pourrait à la limite être discutable (pas libre celui-là).

Doubleyou a écrit:
Ce n'est pas une contribution au code

Ah ben tout de même, le code de la base d’Ubuntu a été utilisé par des projets autres que ceux d’Unity, y compris une variante Gnome. Si ce n’est pas de la contribution au code alors je ne sais pas… D’ailleurs Unity aussi est libre et il y a des gens qui ont décidé d’en faire un fork.

Doubleyou a écrit:
Rien que pour cela, le projet de Shuttleworth mérite un meilleur traitement qu'il n'en a reçu chez les "libristes".

Je ne crois pas que les libristes aient tous comme un seul homme critiqué Ubuntu, du moins de façon injustifiée. C’est comme pour tout, on se souvient de ce qui fume, pas de ce qui roule.
Quand j’étais gamin, avec mon mauvais esprit ergoteur, j’aurais immédiatement demandé : mais alors les locomotives qui roulent et qui fument, on s’en souvient ou pas ? Qu’est-ce que je devais être pénible, je me dis parfois…

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/26/2017, 08:56

Juste pour les curieux anglophones.

Il y a un résumé de ce qu’Unity a de spécifique et qui en fait un bureau particulièrement bien fichu. Et encore, chez moi, comme je le disais, c’est poussé beaucoup plus loin.

Là c’est juste le bureau par défaut tel qu’il est après une installation neuve, sans même entrer dans les détails. Il y a aussi un peu d’historique à propos de l’évolution et des déboires passés avant d’arriver à quelque chose de vraiment achevé et solide.

http://www.omgubuntu.co.uk/2017/04/best-unity-desktop-features

Bon, l’heure n’est pas encore à la nostalgie, 2023 au plus tôt pour l’abandon complet de la maintenance d’Unity ça laisse du temps pour voir venir.

Pendant ce temps, de plus en plus de gens fabriquent des thèmes, des extensions et autres bidouilles pour faire ressembler Gnome Shell à Unity, ce qui doit faire un peu grincer les dents au gomeux… euh, je veux dire au gnomeux qui sont si fiers de leur obscur bureau qu’ils considèrent comme intouchable tellement c’est parfait.
gna gna gna

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Doubleyou
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 5840
Age : 47
Planète : de dingues
Matos : un truc avec une pomme dessus et d'autres machins coûteux
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/26/2017, 14:43

Je n'aime pas ce style de couleurs, ça me file le bourdon. Ils ont péché la palette dans une entreprise de pompes funèbres.

_______________
Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.
Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crawford-texas.org/
hr
Légende vivante
Légende vivante
avatar

Nombre de messages : 6357
Age : 63
Planète : Creuse
Matos : iMac alu en OS 10.10 - G4 en OS 10.5 - MacBook Pro (90% en Ubuntu, 10% en OS X 10.6) - PC en Ubuntu 16.04
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   4/26/2017, 18:07

Les couleurs par défaut, oui, je trouve aussi ça assez sinistre !
Mais je n’ai rien de tout ça chez moi, les décorations noires sont claires avec une légère coloration qui évite une triste grisaille et le fond d’écran est neutre pour ne pas perturber la vue.

Mais comme je l’avais déjà raconté il y a quelques temps, le thème noir et mauve est très apprécié par beaucoup de gens et presque tous ceux chez qui j’ai installé Ubuntu n’ont surtout pas voulu que je change le thème tellement c’était beau…
Comme quoi tous les goûts existent et qui plus est, le thème par défaut est statistiquement une réussite chez les utilisateurs. Circonspect Soit…

Moi je n’aurais pas supporté ça bien longtemps mais heureusement en deux ou trois clics on fais ce qu’on veut, y compris choisir la couleur des icônes de dossier et pas mal d’autres choses du genre.

_______________
On ne fait jamais d’erreur sans se tromper !
L’affaire est dans le sac de Prévert et Prévert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA DÉBÂCLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA DÉBÂCLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MacNOMODO :: A i d e  &  d é p a n n a g e :: Mondes parallèles-
Sauter vers: